05 65 80 82 24

Bergerie de Clapiès  

Bernadette et Frédéric BOUSQUET
GAEC de Clapiès
12170 LA SELVE

C’est avec ma mère Bernadette que je suis associé en GAEC, mon père étant à la retraite depuis quelques années. En 1965, mes parents rachetaient la ferme de Clapiès pour y produire du lait de brebis qui sert à la fabrication du « Pérac » et du célèbre « Roquefort ».

A ce jour le troupeau laitier compte 700 brebis. L’exploitation s’étend sur 110 hectares, sur les terres de La Selve, petit village situé à 30 km au sud de Rodez.
Avec l’arrivée des quotas laitiers nous avons pris la décision de diversifier notre production. C’est ainsi qu’en 2003 nous avons mis en place le troupeau de brebis « viande ». Il est constitué des brebis « de réformes » c’est à dire que leur rendement ne convient plus à la fabrication de lait pour la vente. Mais elles sont de très bonnes mères : tout le lait qu’elles produisent sert à la croissance de leurs agneaux.

Le développement de nos activités a permis la création d’un emploi sur l’exploitation (Rémi, photo de droite ci-dessus). Nous avons également un jeune en apprentissage.

Nous avons choisi d’adhérer à l’Organisation de Producteurs APROVIA qui met à notre disposition un technicien pour nous aider à améliorer sans cesse nos méthodes de travail. La production d’agneaux élevés sous la mère reste cependant très traditionnelle.
Nous fabriquons nous même l’aliment distribué aux bêtes : il s’agit d’un mélange de céréales, de maïs, de tourteau de soja et de minéraux à base de calcium.

La qualité est une valeur fondamentale chez nous c’est pourquoi nous respectons les consignes inscrites sur le cahier des charges Label Rouge «Agneau Fermier de l’Aveyron».

Nos agneaux sont commercialisés par la Société Greffeuille qui gère l’abattoir de Capdenac. Déjà couronnées par le Label Rouge, certaines carcasses pourront être sélectionnées pour les grands chefs de la Gastronomie, pour être commercialisées sur Internet ou encore lors de Salons comme ceux de l’espace Champerret à Paris.
J’ai déjà participé à trois de ces salons. Ma curiosité à l’égard du fonctionnement de la filière en aval m’a poussé à faire connaissance avec les différents acteurs de la Société Greffeuille.
Sortir un petit peu de mon exploitation, voir les réactions de la clientèle à l’égard de la qualité du produit, c’est important pour moi. Aller à la rencontre des consommateurs, lorsque l’on propose un produit si apprécié, c’est très valorisant et motivant. On comprend encore mieux l’intérêt que l’on a à « faire de la qualité » car les clients sont confiants et fidèles.
L’Allaiton a une très grande marge de progression devant lui !